Transport

Depuis plusieurs années, la région métropolitaine de Montréal, comme plusieurs agglomérations nord-américaines, connaît une augmentation de l'utilisation de l’automobile et, par conséquent, du nombre de véhicules sur les routes. Au fil des ans, les autorités ont préconisé la construction de nouvelles infrastructures routières comme des autoroutes, des ponts ou l'élargissement de la voirie existante, afin de pallier à la congestion et d'assurer une meilleure fluidité de la circulation. Or, la construction de nouveaux ponts et le développement de nouvelles autoroutes urbaines ne sont pas des solutions efficaces pour répondre aux besoins réels de mobilité. Comme l'expérience passée le démontre, de tels projets ne feront qu'aggraver les problèmes en favorisant un usage accru de l'automobile, une augmentation de la congestion, de la pollution, une détérioration de la qualité de vie dans les quartiers montréalais et un étalement urbain.

Le ministère des Transports du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal, l’Agglomération de Montréal et la Ville de Montréal devront donc répondre aux besoins croissants de mobilité des personnes et des marchandises tout en réduisant leurs impacts économiques, environnementaux et sociaux. La solution réside dans la ville des courtes distances, quartiers mixtes, services de proximité accessibles à la marche ou en vélo, dans un développement de la région métropolitaine de Montréal axé sur les transports collectifs, dans un meilleur usage de l'automobile, notamment par le biais du covoiturage, du taxi et de l’autopartage et dans la mise en place de mécanismes favorisant ce développement, comme le péage, la disponibilité et la tarification du stationnement, la taxe sur l’essence etc. Le Plan de transport de la Ville de Montréal et le Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Montréal vont dans la bonne direction.

Le CRE-Montréal participe activement à l’atteinte de ces objectifs en proposant de revoir les projets d’autoroute en milieux urbains (prolongement de l’autoroute 25, modernisation de la rue Notre-Dame, parachèvement de l’autoroute 19, réfection du complexe Turcot, Nouveau pont sur le Saint-Laurent etc. ), en proposant des solutions au financement des transports collectifs (TRANSIT – L’Alliance sur le financement des transports collectifs au Québec), en proposant des mécanismes de gestion de la demande en transport (stationnement, péage, centre de gestion des déplacements etc.), en faisant la promotion d’aménagements favorables à la marche et au vélo ou encore d'apaisement de la circulation.
 

Nos positions sur les transports

Habitat III est une conférence organisée par l'ONU-Habitat à Quito, en Équateur, qui a eu lieu du 17 au 20 octobre 2016. C'est la troisième conférence du genre à être tenue après celle de Vancouver en 1976 et Istanbul en 1996.
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Habitat III - piétons - cyclistes - bâtiment durable - Transport actif - ville durable
Montréal - Une coalition d'organismes de promotion de la mobilité durable, de la santé publique et de l’environnement se réunit aujourd'hui pour interpeller les municipalités et le gouvernement du Québec pour faire de la sécurité des piétons et des cyclistes une véritable priorité.
Type de contenu : Communiqué de presse
Mots-clés : Transport actif
Type de contenu : Actualité
Mots-clés :
Le centre-ville de Montréal, principal pôle culturel, commercial, d’emploi et d’innovation de la métropole, est l’un des plus habités et vivants d’Amérique du Nord, ce qui en fait un lieu diversifié et unique à préserver absolument.
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Transport actif - transport collectif - plan de réduction des GES de la collectivité montréalaise - piétons - Stationnement - REM - Verdissement et îlots de chaleur
Type de contenu : Actualité
Mots-clés : transport collectif
Type de contenu : Actualité
Mots-clés : transport collectif
Type de contenu : Actualité
Mots-clés : Stationnement

Pages