Défi zéro déchets

Le projet défi zéro-déchets pour les jeunes de Montréal, conçu et réalisé par les jeunes d’ENvironnement JEUnesse et par le CRE-Montréal entre 2008 et 2010, visait à sensibiliser la jeune génération de différentes tranches d’âge, du primaire au cégep, sur les gestes qu’elle peut poser pour mieux gérer les matières résiduelles, de manière générale et plus spécifiquement à l’école et à la maison. Les jeunes sont des vecteurs très importants pour amener les adultes, surtout leurs parents, à adopter des comportements plus respectueux à l’égard de l’environnement. Or, la gestion écologique de matières résiduelles issues de leur consommation quotidienne permet d’aborder de façon très concrète et pragmatique un des nombreux volets environnementaux regroupés sous l’égide du développement durable.

Depuis quelques années, une partie des enseignants effectue déjà une sensibilisation environnementale auprès de leurs élèves, notamment au sein des établissements verts Brundtland, qu’il est nécessaire de poursuivre.

Le projet visait aussi une participation des jeunes dans la mise en place de plans de gestion des matières résiduelles dans leurs établissements scolaires. Les différentes activités de sensibilisation (atelier en classe, formation des enseignants, accompagnement des institutions) ont été réalisées par les jeunes d’ENvironnement JEUnesse.

En visant aussi la formation des enseignants actuels et futurs, les partenaires du projet ont souhaité créer un véritable réseau d’agents multiplicateurs dans les établissements scolaires.

Le projet Défi zéro-déchet pour les jeunes de Montréal s’est concrétisé par :

  • 200 ateliers de formation en classe de premier cycle du secondaire de la CSDM (5322 jeunes sensibilisés)
  • 30 visites du Complexe Environnementale St-Michel (823 jeunes visiteurs)
  • Élaboration et mise en œuvre avec les jeunes du primaire et du secondaire d’un plan de gestion des matières résiduelles pour quatre établissements scolaires
  • 3 sessions de formation pour les enseignants des écoles primaires et secondaires (58 enseignants sensibilisés)
  • 9 sessions de formation pour les futurs enseignants (158 étudiants formés)
  • 8 kiosques de représentation et promotion du projet (2480 personnes sensibilisées)

La réalisation de ce projet a été rendue possible grâce au financement du FRIJ et au partenariat avec la Ville de Montréal, la CSDM et la TOHU.