Pétition pour le retour de la dalle-parc dans le projet d'aménagement de l'échangeur Turcot

Dans le projet de réaménagement de Turcot, il y avait à l’origine l’aménagement d’une dalle-parc visant à permettre les déplacements à pied et à vélo, mais voilà que cette passerelle a disparu des plans!

Le projet Turcot a pourtant été « vendu » à la population avec cette dalle-parc qui devait contribuer à rétablir les liens entre les quartiers, mais aussi entre ces derniers et les espaces verts afin de favoriser les déplacements actifs. En ce sens, la dalle-parc est indispensable afin de connecter la falaise Saint-Jacques, la cour Turcot et le canal de Lachine. Ce lien trouve également tout son sens dans l’optique de la création d’un grand espace vert au cœur de la cour Turcot, cet espace immense à aménager situé à quelques minutes à peine du centre-ville.

Au fil des décennies, les infrastructures autoroutières ont créé des frontières urbaines majeures entre le centre-ville et les quartiers résidentiels. En redessinant les autoroutes, nous avons l’occasion de réparer les erreurs du passé en permettant une meilleure circulation interquartier à pied et à vélo. À l’heure où la nécessité d’aménager les villes en misant sur les transports actifs et collectifs se fait de plus en plus sentir, le gouvernement du Québec ne doit pas revenir sur son engagement d’aménager ce lien cyclable et piéton structurant dans la cour Turcot.

 

La pétition s'est fermée le 23 juin 2017 avec 10 962 signatures.

 

Pour accéder à la pétition