Bridge-Bonaventure : qualité des milieux de vie et cohérence pour une ville résiliente - Avis du CRE-Montréal présenté à l’Office de consultation publique de Montréal

Le secteur de planification stratégique Bridge-Bonaventure retient depuis déjà plusieurs années l’intérêt du Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal).

  • Déjà en 2001 et en 2002, nous étions parmi les initiateurs d’un mouvement de la société civile ayant culminé avec la consolidation et la mise en valeur du parc de la Cité-du-Havre.
  • Quelques années plus tard, en 2010, nous présentions un mémoire à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) dans le cadre des consultations sur le réaménagement de l’autoroute Bonaventure (Phase 1). Nous y exprimions notre désir de voir s’y implanter du transport collectif structurant, s’intensifier les mesures de verdissement à ses abords, et diminuer la superficie consacrée aux stationnements dans les environs.
  • Le secteur Bridge-Bonaventure est revenu à l’avant-plan de nos préoccupations dans la foulée de l’annonce des projets du REM et du nouveau pont Samuel-de-Champlain. Nous suivons de près le dossier du REM et attendons impatiemment de connaître l’emplacement précis de la station dans le secteur Bridge-Bonaventure. Au sujet du nouveau pont, le CRE-Montréal s’est réjoui de l’annonce, en 2016, du projet de système léger sur rail sur le pont Champlain.
  • Plus récemment, nous nous sommes intéressés à des sites et territoires intimement liés au secteur Bridge-Bonaventure :
  1. L’échangeur Turcot et la dalle-parc : notre implication dans ce dossier remonte à 2010, moment où nous nous joignons à une dizaine d’associations pour créer le Comité Vigilance Turcot. En novembre 2018, nous présentions à l’OCPM un mémoire sur le projet d’aménagement d’un parc-nature dans l’ancienne Cour Turcot.
  2. Le parc Jean-Drapeau : tout comme le parc Jean-Drapeau, la Cité-du-Havre est dépositaire d’un important héritage architectural d’Expo 67 et comporte de précieuses ouvertures visuelles sur le fleuve.

Notre implication dans ces différents dossiers nous donne une vue d’ensemble sur le « Grand Sud-Ouest » et nous permet de prendre toute la mesure du rôle névralgique que joue le secteur Bridge-Bonaventure sur les enjeux de mobilité et d’urbanisme durable aux échelles régionale et métropolitaine. Ainsi, une vision d’avenir pour Bridge-Bonaventure devrait, selon nous, porter autant d’attention à l’aménagement du secteur lui-même qu’aux relations entre celui-ci et la matrice urbaine qui l’environne : réseau routier, réseaux étendus de mobilité active et collective, trame verte et bleue considérée à grande échelle, etc.

Ainsi, bien qu’une consultation publique distincte ait débuté sur le secteur nord-est de l’Île-des-Soeurs, nous estimons que ces deux secteurs sont intimement liés au regard des enjeux de mobilité, ce que nous mettrons en évidence plus loin dans ce document.