Avis du CRE-Montréal sur le projet Royalmount : S’accorder le temps nécessaire pour en faire un projet réellement durable, intégré et bénéfique à la grande région métropolitaine

Le quadrilatère ciblé par le projet Royalmount s’inscrit dans l’un des six territoires stratégiques du Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal (« secteur Namur-De la Savane »). Le développement de tout projet sur ce site névralgique se doit conséquemment d’être le plus bénéfique et durable possible, en cohérence avec les besoins sociaux, environnementaux et économiques de la métropole, en répondant adéquatement aux enjeux contemporains de vitalité et d’équilibre économique, de mobilité et d’aménagement durables, ainsi que d’équité sociale.

Le CRE-Montréal a bien pris connaissance des données et documents mis à disposition par la Commission. Si nous reconnaissons la pertinence de la revitalisation de ce secteur, nous souhaitons dans ce présent document mettre l’accent sur les fortes préoccupations que soulève le projet Royalmount dans sa forme actuelle, quant à l’accroissement de la congestion, la dégradation de la qualité de l’air, de l’eau, la minéralisation du territoire et les îlots de chaleur urbains, de même que l’équilibre commercial et économique. En 2019, il est plus que jamais nécessaire de se doter d’un projet d’une telle envergure ayant la plus haute plus-value environnementale, sociale et économique afin de répondre de façon durable aux défis et besoins de la métropole, de la communauté métropolitaine et même de la province.