Une nouvelle vocation pour Camillien-Houde/ Remembrance au service d’une véritable « expérience parc »

Depuis de nombreuses années, le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) s’implique pour la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel du mont Royal. Que ce soit au sein de la Table de concertation du Mont-Royal, de son Comité du président ou lors de diverses consultations sur le sujet depuis le Sommet de Montréal de 2002, nos actions et nos prises de position ont souvent touché la protection et la mise en valeur des milieux naturels (du parc et hors parc), et l’amélioration de l’accès pour les usagers du parc, de façon sécuritaire et agréable.

Nous avons donc accueilli avec enthousiasme la volonté de la ville de Montréal d’apaiser et de mieux aménager la voie Camillien-Houde et le chemin Remembrance dans l’optique d’en faire une véritable allée de parc. Le projet pilote, mis en place cet été, a permis d’éliminer la circulation de transit dans le parc et de constater concrètement les effets positifs importants en termes de réduction du volume de trafic automobile.

Les premiers résultats du projet pilote sont en effet venus renforcer ce qui relevait plus de l’intuition au niveau des gains pour les usagers du parc : quiétude et réduction du bruit pour ce secteur du parc jouxtant cette allée, apaisement de la circulation. La bonification de la desserte en transport collectif durant la période du projet pilote et dans le cadre des cyclovias constitue une amélioration notable qui mérite d’être maintenue. Les aménagements transitoires mis en place durant le projet ont quant à eux fait émerger certains enjeux et ont permis d’identifier certaines pistes d’amélioration pour le projet permanent.

Les recommandations de ce mémoire s’appuient sur la connaissance du territoire acquis au cours de toutes ces années, complétée par une visite sur le terrain durant le projet pilote en juillet ainsi que par un travail d’échanges et de concertation avec plusieurs acteurs de la société civile.
Pour nous, la protection et la mise en valeur du parc du Mont-Royal, en lien avec sa vocation de parc et sa qualité patrimoniale exceptionnelle, doivent avoir la priorité dans toutes les décisions qui ont trait à un élément du territoire qui le concerne. La voie Camillien-Houde/Remembrance doit bien sûr y souscrire.