Mémoire sur la cour Turcot, falaise Saint-Jacques, pied de la falaise et dalle-parc : quatre composantes indissociables d’un grand parc-nature

Le CRE-Montréal a déposé ce mémoire à l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) le 15 novembre 2018 pour la consultation « Nouveau parc-nature dans la cour Turcot ». Cette consultation marque le début d’une démarche visant la création d’un grand parc englobant la falaise Saint-Jacques, le pied de la falaise, la dalle-parc et la cour Turcot. Avec ce projet de société, nous avons une occasion unique d’améliorer le milieu de vie et de travail des populations avoisinantes mais aussi de doter la métropole d’un nouveau parc-nature unique en son genre. Les possibilités d’aménagement sont multiples, le territoire est immense et il reste tant à imaginer, ce qui laisse la place à l’innovation et à l’adoption de pratiques audacieuses.

Cette première étape récompense les efforts concertés de l’ensemble de la collectivité montréalaise afin d’améliorer un secteur qui en a bien besoin. De Mobilisation Turcot et du Comité de vigilance Turcot aux nombreuses actions pour le retour de la dalle-parc, une diversité d’organisations et de citoyenNEs se sont mobilisés au cours des dernières années afin de donner une place prépondérante à la nature, à la biodiversité, et aux transports actifs et collectifs dans les travaux de réfection de l’échangeur Turcot.

Nous considérons que ce projet de grand parc représente une formidable invitation à poursuivre cet élan et surtout à concrétiser des années de réflexion, de proposition et de rêves. La volonté du gouvernement du Québec, de la ville de Montréal et des arrondissements concernés d’aller de l’avant dans ce projet est à souligner. Bien entendu, la mise en oeuvre des différentes facettes du projet va prendre plusieurs années et de l’argent. Il sera donc indispensable d’avoir une vision globale, un plan détaillé, un échéancier de réalisation et un budget assuré en conséquence. Différents paliers de gouvernement devront assurer leur part. Avec des travaux de plusieurs milliards de dollars pour l’échangeur, il apparaît normal que ce projet de grand parc incluant la dalle-parc soit à la hauteur de ce gigantesque chantier.