L’annonce pour le financement de la construction de la dalle-parc Turcot se fait attendre

Plus de 10 ans après son insertion dans les plans de réfection de l’échangeur Turcot du Ministère des Transports du Québec (MTQ), il est grand temps que la dalle-parc voie le jour!

Malgré les confirmations de réalisation de l’ancien ministre québécois des Transports, André Fortin, en juin 2018, et de l’engagement de tous les chefs des partis en course pour les élections provinciales, incluant celui de monsieur François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec, maintenant premier ministre du Québec, les citoyenNEs doivent toujours faire des détours de plusieurs kilomètres pour atteindre les arrondissements voisins de l’infrastructure autoroutière.

Aussi, en juin 2018, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, acceptait d’investir 125 000 $ dans une étude de faisabilité de la dalle-parc, toujours attendue, puis confiait un mandat à l’Office de consultation publique de Montréal (OPCM) afin de valider et bonifier des orientations d'aménagement préliminaires de toute la zone de la falaise Saint-Jacques et de la cour Turcot.

Un an après ces signes encourageants d’engagement des gouvernements provincial et municipal à réaliser le projet de dalle-parc, et dans la foulée de la publication récente du rapport de consultation publique de l’OCPM sur le réaménagement de la Cour Turcot (10 juin 2019), nous sollicitons un engagement clair du gouvernement Legault à financer la construction de la dalle-parc Turcot, et ce, dans le cadre de son mandat actuel.

Plus qu’une simple passerelle

Comme le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) et ses partenaires l’ont fait valoir à maintes reprises au cours des dernières années, le projet de dalle-parc de la cour Turcot est bien plus qu’une solution technique à un enjeu local de mobilité; il s’agit d’un projet structurant d’intérêt métropolitain. La réalisation prochaine du parc-nature commande encore plus le désenclavement de ce secteur.

La dalle-parc constitue en effet le moyen le plus efficace de permettre et de structurer le transport actif sécuritaire et convivial des personnes résidant ou travaillant dans le secteur, entre les arrondissements de Côtes-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, du Sud-Ouest et de LaSalle, et de révéler au grand public les qualités patrimoniales et paysagères uniques d’un secteur riche en histoire et en attraits (falaise Saint-Jacques, Canal-de-Lachine, etc.).

L’OCPM affirme dans son récent rapport de consultation que « le lien nord-sud constitue la colonne vertébrale du projet [de réaménagement de la cour Turcot] par son potentiel de connectivité aux quartiers environnants » et que « Le lien nord-sud doit donc assumer une signature innovante et emblématique ».

Cette vision rejoint la nôtre : la dalle-parc a le potentiel de devenir un marqueur d’entrée de ville des plus impressionnants et, ainsi, de faire rayonner la créativité et le génie montréalais et québécois bien au-delà de nos frontières.

Assurons maintenant les moyens d’une mise en œuvre réussie

Nous invitons donc le gouvernement du Québec à poser ce geste phare pour Montréal, ville engagée envers le développement durable et la résilience, et ville UNESCO de design, mais aussi pour la population locale, qui subit quotidiennement les impacts négatifs de l’échangeur Turcot (pollution, particules, bruit, vibrations, barrières physiques et visuelles).

Signataires

  • Coralie Deny, Conseil régional de l’environnement de Montréal
  • Lisa Mintz, Sauvons la Falaise et Urbanature
  • Jonathan Théorêt, Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement (GRAME)
  • Véronique Fournier, Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM)
  • Lilianne Bertrand, Association pour la santé publique du Québec
  • Gérard Beaudet, École d'urbanisme et d'architecture de paysage, Faculté de l'aménagement, Université de Montréal
  • Nathalie Dion, Ordre des architectes du Québec
  • Daniel Lambert, Association des piétons et cyclistes de Westmount
  • Jeanne Robin, Piétons Québec
  • Suzanne Lareau, Vélo-Québec
  • Neil Whitehouse, Église Unie Westmount Park
  • Gareth Richardson, Coalition Verte
  • Yves Bellavance, Coalition montréalaise des Tables de quartier
  • Catherine Gauthier, ENvironnement JEUnesse
  • Eric Notebaert, Association canadienne des médecins en environnement
  • Sylvia Oljemark, Le regroupement des citoyens de Saraguay, 1977
  • Corrive Voyer, Coalition québécoise sur la problématique du poids
  • Jason Savard, Association des piétons et cyclistes de NDG
  • Karel Mayrand, Fondation David Suzuki
  • Marco Viviani, Communauto
  • Roxanne Houde, Jeunes médecins pour la santé publique
  • Claudine Sauvadet, Association des piétons et cyclistes du Plateau-Mont-Royal
  • Geoffrey Bush, Coalition vélo de Montréal
  • Sue Stacho, Sauvons l’Anse-à-l’Orme
  • François Dandurand et Annie Lalancette, Associations pour la mobilité active de Verdun
  • Karim Kammah, Association pour la mobilité active de Ville-Marie
  • Louise Legault, Les amis du parc Meadowbrook
  • Jocelyne Leduc Gauvin, Comité de mise en valeur du Bois-de-Saraguay
  • Ryan Worms, Équiterre
  • Élyse Rémy, Ville en vert
  • Sylvain Gariépy, Ordre des urbanistes
  • Vincent Eggen, Revitalisation Saint-Pierre
  • Laurent Deslauriers et Hélène Lefranc, Collectif Vélos fantômes
  • Céline Berck, Prévention Sud-Ouest
  • Joel Coutu, TechnoparcOiseaux
  • Derek Robertson, Alliance des piétons et cyclistes de Sud-Ouest Montréal
  • Pascal Zamprelli, Jardin collectif de l’allée des Tanneries
  • Julie Rainville, Concertation Ville-Émard/Côte-St-Paul
  • Caroline Magar-Bisson, Park People/Amis des parcs
  • Céline Lachapelle, Action Environnement Basses-Laurentides