La dalle-parc Turcot doit se réaliser absolument avec le prochain gouvernement, peu importe le parti au pouvoir

par Coralie Deny et Emmanuel Rondia du Conseil régional de l’environnement de Montréal

À Madame Massé, Messieurs Legault et Lisée, respectivement co-porte-parole et chefs des partis Québec Solidaire, Coalition Avenir Québec et Parti Québécois

En juin dernier, le gouvernement du Québec a pris l’engagement de réaliser la dalle-parc Turcot, après plusieurs années de tergiversation. À l’approche des élections provinciales, nous souhaitons que votre parti s’engage clairement à son tour publiquement à concrétiser ce grand projet de société.

Cette infrastructure représente un symbole de mobilité durable urbaine majeur pour Montréal. Elle constitue le moyen le plus efficace de désenclaver des quartiers centraux de la métropole coupés par une autoroute et des voies de chemin de fer; un pont vert pour permettre à la population montréalaise de se déplacer à pied ou à vélo dans un environnement sécuritaire et agréable.

Dans le contexte où le gouvernement du Québec investit actuellement plusieurs milliards de dollars pour la réfection de l’échangeur Turcot, situé à l’intersection des autoroutes 15 et 20, il apparaît tout à fait légitime en 2018 qu’un effort équivalent à un ou quelques pourcents de ce budget soit octroyé pour les déplacements actifs.

La dalle-parc prend d’autant plus de sens que l’administration municipale de Valérie Plante a récemment annoncé la création du parc-nature Turcot-La falaise qui comprendra la falaise Saint-Jacques au Nord et l’ancienne cour Turcot au Sud. La dalle-parc sera le lien entre ces deux parties. À terme, le tout constituera un grand espace vert accessible à l’ensemble des MontréalaisEs et une magnifique entrée de ville.

Ce large pont verdi alliera mobilité durable et qualité des milieux de vie, lesquels contribuent au dynamisme urbain et à l’attractivité de nos villes.

Depuis plusieurs années, la dalle-parc fait l’objet d’une importante mobilisation citoyenne et de la société civile. Une pétition de plus de 10 000 signatures a ainsi été déposée en 2017 à l’Assemblée nationale pour demander au gouvernement du Québec d’honorer la promesse faite en 2010.

C’est pour toutes ces raisons que nous vous demandons de dire haut et fort, d’ici le 1er octobre prochain, que vous appuyez la dalle-parc Turcot, et que vous vous engagez à la réaliser advenant que vous soyez à la tête du prochain gouvernement du Québec.