L’Agora métropolitaine : défis et actions à prévoir

Quelque 600 acteurs de la société civile du Grand Montréal, dont le CRE-Montréal, se sont réunis les 18 et 19 octobre derniers à l’occasion de la troisième Agora métropolitaine. Ces journées d’échange ont été l'occasion de réfléchir collectivement aux avancées du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), et aussi de partager nos idées et propositions pour avancer plus vite et mieux ensemble.

Ressort de ces deux journées un fort sentiment d’appartenance à la CMM qui s’est traduit par ce que l’on a baptisé le “réflexe métropolitain” et une urgence d’agir sur des enjeux aussi variés que liés entre eux à savoir la fiscalité municipale, la mobilité, les milieux naturels, les terres agricoles, les changements climatiques, le patrimoine, les friches industrielles et bien sûr l’aménagement du territoire.

Nous y avons été coorganisateurs avec le Mouvement Ceinture Verte et panélistes de l’atelier sur les milieux naturels « Comment protéger et mettre en valeur la Trame verte et bleue de la CMM? ». Des défis (on est encore loin des objectifs fixés) et des actions ont été mises de l’avant, tant pour protéger le patrimoine naturel (bleu et vert) existant, que pour l’agrandir en créant de nouveaux milieux naturels (naturalisation des rives, haies brise-vent, golfs). Tout cela dans la perspective d’atteindre les objectifs du PMAD d’ici 2031. Il y a été clairement mentionné que les municipalités possèdent tous les outils nécessaires pour protéger les milieux naturels sans acquérir et donc débourser d’importantes sommes, exemple à l’appui. À utiliser donc partout où cela est nécessaire. L’acquisition des sites à protéger devient incontournable pour la création d’espaces publics à court terme ; important pour offrir des accès à la nature à la population. Le projet de grand parc métropolitain de l’ouest a été présenté ; l’idée est là, tout reste à faire pour doter la CMM d’un parc de l’envergure de celui de La Rouge à Toronto.

Rappelons par ailleurs que dans le cadre des dernières élections provinciales, nous avons produit un document regroupant nos recommandations adressées au gouvernement qui prendrait les rênes du Québec. Plusieurs recommandations sont d’envergure spécifiquement métropolitaine :

Changements climatiques

  • Donner le mandat à la CMM d’élaborer un règlement sur l’assainissement de l’atmosphère (comme elle l’a fait pour l’assainissement des eaux), pour en planifier et contrôler l’application à l’échelle de ses 63 municipalités; actuellement cette compétence ne s’exerce que pour la seule l’agglomération de Montréal avec son Règlement 90 (Règlement 2001-10 de la CMM)

Espaces verts

  • Soutenir les démarches visant la création de deux parcs métropolitains dans l’est et l’ouest de la région métropolitaine, incluant des espaces verts de l’agglomération de Montréal

PMAD

  • Rétablir et augmenter le financement de la CMM pour permettre la réalisation de la Trame verte et bleue
  • Financer adéquatement les mesures métropolitaines en transport actif et collectif mise en œuvre dans la Politique de mobilité durable pour l’atteinte des objectifs de part modale visés
  • Nous comptons au cours de la prochaine année porter ces dossiers et tous les autres auprès des députéEs montréalaisES et des Ministres responsables des dossiers de l’aménagement, du transport, de l’environnement, des parcs et bien sûr de la métropole.

Nous vous invitons à prendre connaissance du rapport de l’Agora quand il sera publié. Un dossier important pour la région à suivre de très près.