Matières résiduelles

La gestion des matières résiduelles se trouve au cœur de nombreux enjeux environnementaux : gaspillage de ressources, pollution, émission de GES... La diversité des matières et de leur origine rend complexe leur gestion, comme leur récupération et leur recyclage. La réduction à la source, en amont de la production et de la consommation, est la solution idéale quand elle est possible.

Du fait de son importante population et du grand nombre d’industries, commerces et institutions (ICI) sur son territoire, l’agglomération de Montréal génère des quantités très élevées de matières résiduelles, qui sont elles-mêmes pour la plupart des ressources potentielles mais dont une grande partie est encore acheminée dans les sites d’enfouissement. Le Portrait élaboré par l’Agglomération de Montréal en témoigne.

Les sites d’enfouissement qui reçoivent les matières générées et non récupérées sur le territoire de Montréal, tous situés à l’extérieur de l’île de Montréal, comme ceux de Lachenaie et de Sainte-Sophie, enfouissent toutes ces matières à coup de millions de tonnes annuellement.

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) s’est dotée d’un Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) et l’agglomération de Montréal s’appuie sur son Plan direction de gestion des matières résiduelles (PGMR).

Alors que la technique de gazéification, pour le volet élimination, a soulevé de nombreux débats au cours des dernières années, la hiérarchie des 3RV, mise de l’avant par le gouvernement dans sa Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et du Plan d’action qui en découle, priorise clairement la réduction à la source, le réemploi et le recyclage. La biométhanisation et le compostage, techniques pour recycler les matières organiques (essentiellement les résidus verts et alimentaires), se trouvent au cœur des solutions à mettre en place à Montréal afin de faire chuter drastiquement les quantités envoyées à l’enfouissement. La mise en place des infrastructures nécessaires pour transformer ces matières organiques en nouvelles ressources et l’instauration de la collecte à l’échelle de l’île font partie des enjeux majeurs actuels pour Montréal.

La gestion des produits électroniques, communément classés dans le secteur des TIC (technologies de l’information et des communications), représente aussi un enjeu de taille en raison des quantités générées en constante progression et des enjeux environnementaux qui y sont reliés.

Ces produits renferment des substances préoccupantes et des ressources naturelles non renouvelables telles que des métaux précieux et des terres rares. Il est donc primordial d’éviter que ces produits ne se retrouvent dans les sites d’enfouissement ou qu’ils soient exportés de façon illégale, ce qui aurait pour effet de transférer les impacts environnementaux vers d’autres pays. Une gestion responsable et locale des produits électroniques en fin de vie utile (PEFVU) s’avère nécessaire pour protéger l’environnement, les ressources et la santé des travailleurs.

Au Québec, l’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE-Québec) est l’organisme reconnu officiellement par RECYC-QUÉBEC pour prendre en charge les PEFVU et en assurer le recyclage responsable de façon à protéger l'environnement ainsi que la santé et la sécurité des travailleurs qui les manipulent. Les citoyens et les entreprises peuvent ainsi disposer GRATUITEMENT de leurs produits électroniques tout en étant assurés qu’ils seront traités de façon sécuritaire, sûre et écologique.

L’association s’assure que tous les produits électroniques recueillis seront acheminés chez des entreprises approuvées par le Bureau de la qualification des recycleurs et conformes aux normes de recyclage en vigueur au Canada, pour y être recyclés de façon sécuritaire, sûre et écologique. Les précieuses ressources seront récupérées, puis réinsérées dans la chaîne de fabrication.

Toutes les entreprises des secteurs industriel, commercial et institutionnel (ICI) du Québec peuvent GRATUITEMENT* recycler leurs vieux produits électroniques ou les acheminer au réemploi. *Certaines conditions s’appliquent

Pour en savoir plus:
Répertoire des entreprises de réemploi

Répertoire des points de dépôts officiels pour le recyclage ou communiquez avec l’ARPE-Québec pour faire une demande de collecte gratuite sur place (sous certaines conditions): info@recyclermeselectroniques.ca ou 1-888-557-8177

Liste des produits acceptés

Nos positions sur les matières résiduelles

Unanimité sur la réduction de la circulation et la gestion des matières résiduelles mais divergence sur le financement du transport collectif, la protection des milieux naturels et l’amélioration de la qualité de l’air
Type de contenu : Communiqué de presse
Mots-clés : Transports collectifs - Accès aux rives - Gestion des matières organiques - Apaisement de la circulation - Milieux humides - Mont Royal - Chauffage au bois
L’année 2009 sera, pour la plupart des municipalités québécoises, le moment de faire le choix de ses dirigeants politiques. Des élections qui s’annoncent cruciales en regard de la  protection de l’environnement  et du développement durable.
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Transports collectifs - GES - Eau potable - Eaux usées
Montréal, le 26 juin 2009 - Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est heureux de constater que des changements majeurs ont été apportés au Plan directeur de gestion des matières résiduelles de Montréal (PDGMR), dévoilé aujourd’hui par la Ville de Montr
Type de contenu : Communiqué de presse
Mots-clés : Politiques et règlementation - Gestion des matières organiques
Suite au dernier rapport du BAPE émis le 8 mai dernier sur la demande d’agrandissement du site d’enfouissement de Sainte-Sophie, le gouvernement du Québec doit décider sous peu du sort des deux plus gros sites d’enfouissement du Québec, Lachenaie et Ste-Sophie, desservant tous deux la région mont
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Politiques et règlementation - Élimination
Montréal, le 24 février 2009.
Type de contenu : Communiqué de presse
Mots-clés : Gestion des matières organiques
Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) somme le gouvernement du Québec de refuser catégoriquement la demande d’agrandissement du site d’enfouissement de Sainte-Sophie, tel que demandé par le propriétaire Waste Management, soit d’autoriser 29 millions de mètres cubes pou
Type de contenu : Communiqué de presse
Mots-clés : Politiques et règlementation - Gestion des matières organiques - Élimination
Au cours des dernières années, les CRE de la région métropolitaine ont participé à la consultation sur La gestion des matières résiduelles au Québec, le Projet d’agrandissement du lieu d’enfouissement sanitaire de Lachenaie, BFI Usine de triage ltée.
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Politiques et règlementation - Réduction, réemploi, recyclage
Le 21 octobre dernier, M. Jeffrey Morris, Ph.D.
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Gestion des matières organiques - Réduction, réemploi, recyclage
Montréal, le 22 octobre 2008- Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est satisfait des principales recommandations formulées dans le rapport déposé hier soir par la Commission permanente du Conseil d’agglomération sur l’environnement, le transport et le
Type de contenu : Communiqué de presse
Mots-clés : Compostage - Réduction, réemploi, recyclage - Politiques et règlementation
Dans un contexte où les techniques d’élimination des déchets comme la gazéification sont mises de l’avant comme étant la solution à la gestion des matières résiduelles dans la région montréalaise, cette conférence vise à illustrer les avantages économiques et environnementaux du recyclage et du c
Type de contenu : Publication
Mots-clés : Gestion des matières organiques - Réduction, réemploi, recyclage - Élimination

Pages