Matières résiduelles

La gestion des matières résiduelles se trouve au cœur de nombreux enjeux environnementaux : gaspillage de ressources, pollution, émission de GES... La diversité des matières et de leur origine rend complexe leur gestion, comme leur récupération et leur recyclage. La réduction à la source, en amont de la production et de la consommation, est la solution idéale quand elle est possible.

Du fait de son importante population et du grand nombre d’industries, commerces et institutions (ICI) sur son territoire, l’agglomération de Montréal génère des quantités très élevées de matières résiduelles, qui sont elles-mêmes pour la plupart des ressources potentielles mais dont une grande partie est encore acheminée dans les sites d’enfouissement. Le Portrait élaboré par l’Agglomération de Montréal en témoigne.

Les sites d’enfouissement qui reçoivent les matières générées et non récupérées sur le territoire de Montréal, tous situés à l’extérieur de l’île de Montréal, comme ceux de Lachenaie et de Sainte-Sophie, enfouissent toutes ces matières à coup de millions de tonnes annuellement.

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) s’est dotée d’un Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) et l’agglomération de Montréal s’appuie sur son Plan direction de gestion des matières résiduelles (PGMR).

Alors que la technique de gazéification, pour le volet élimination, a soulevé de nombreux débats au cours des dernières années, la hiérarchie des 3RV, mise de l’avant par le gouvernement dans sa Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et du Plan d’action qui en découle, priorise clairement la réduction à la source, le réemploi et le recyclage. La biométhanisation et le compostage, techniques pour recycler les matières organiques (essentiellement les résidus verts et alimentaires), se trouvent au cœur des solutions à mettre en place à Montréal afin de faire chuter drastiquement les quantités envoyées à l’enfouissement. La mise en place des infrastructures nécessaires pour transformer ces matières organiques en nouvelles ressources et l’instauration de la collecte à l’échelle de l’île font partie des enjeux majeurs actuels pour Montréal.

La gestion des produits électroniques, communément classés dans le secteur des TIC (technologies de l’information et des communications), représente aussi un enjeu de taille en raison des quantités générées en constante progression et des enjeux environnementaux qui y sont reliés.

Ces produits renferment des substances préoccupantes et des ressources naturelles non renouvelables telles que des métaux précieux et des terres rares. Il est donc primordial d’éviter que ces produits ne se retrouvent dans les sites d’enfouissement ou qu’ils soient exportés de façon illégale, ce qui aurait pour effet de transférer les impacts environnementaux vers d’autres pays. Une gestion responsable et locale des produits électroniques en fin de vie utile (PEFVU) s’avère nécessaire pour protéger l’environnement, les ressources et la santé des travailleurs.

Au Québec, l’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE-Québec) est l’organisme reconnu officiellement par RECYC-QUÉBEC pour prendre en charge les PEFVU et en assurer le recyclage responsable de façon à protéger l'environnement ainsi que la santé et la sécurité des travailleurs qui les manipulent. Les citoyens et les entreprises peuvent ainsi disposer GRATUITEMENT de leurs produits électroniques tout en étant assurés qu’ils seront traités de façon sécuritaire, sûre et écologique.

L’association s’assure que tous les produits électroniques recueillis seront acheminés chez des entreprises approuvées par le Bureau de la qualification des recycleurs et conformes aux normes de recyclage en vigueur au Canada, pour y être recyclés de façon sécuritaire, sûre et écologique. Les précieuses ressources seront récupérées, puis réinsérées dans la chaîne de fabrication.

Toutes les entreprises des secteurs industriel, commercial et institutionnel (ICI) du Québec peuvent GRATUITEMENT* recycler leurs vieux produits électroniques ou les acheminer au réemploi. *Certaines conditions s’appliquent

Pour en savoir plus:
Répertoire des entreprises de réemploi

Répertoire des points de dépôts officiels pour le recyclage ou communiquez avec l’ARPE-Québec pour faire une demande de collecte gratuite sur place (sous certaines conditions): info@recyclermeselectroniques.ca ou 1-888-557-8177

Liste des produits acceptés

Les enjeux en matières résiduelles

Actualité

  Pour le CRE-Montréal, comme pour bon nombre de nos membres et partenaires, la consultation publique est un des moyens privilégiés pour communiquer nos opinions concernant des projets précis. Nous consacrons beaucoup d’énergie à la pré...

Mots-clés : consultation
Actualité

  Le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE) appelle la population à signer une pétition demandant au premier ministre de soutenir les groupes écologistes. Un Québec qui vise à être un leader en environnement se...

Actualité

La station d'épuration des eaux usées de Montréal produit quelque 267 000 tonnes de boues déshydratées par année. Les boues récupérées à la station sont actuellement incinérées sur le site de la station puis...

Mots-clés : Boues - Eaux usées - matières résiduelles
Événement

Les Valoristes, coopérative de solidarité vous invite à faire don à la coopérative de vos contenants consignés consommés lors de votre Party de Noël. Ils vous offrent un service gratuit « spécial Party de Noël » en...

Actualité

Pour célébrer ses 20 ans, le Conseil régional de l’environnement de Montréal a eu envie de mettre en valeur le travail de concertation accompli durant ses deux décennies d’existence. Nous souhaitions offrir à la collectivité montré...

Mots-clés : développement durable - aménagement - ligne du temps - air - eau - transport - GES - énergie - espaces verts - milieux naturels - matières résiduelles
Actualité

  Metro s'est vu remettre le 21 novembre dernier, le prix Projet vert ICI à la 7e édition du Gala EnviroLys, organisé par le Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ), qui reconnait l'expertise privée de l'...

Mots-clés : Compostage
Actualité

  Lors du dernier gala de l’association du transport urbain du Québec (ATUQ), la STM se voyait remettre la mention spéciale en développement durable 2016, et ce, pour l’ensemble de la démarche en développement durable qu’elle a mise en...

Mots-clés : matières résiduelles - GES - énergie
Actualité

  Durant l’année scolaire 2016-2017, le GRAME - Groupe de recherche appliquée en macroécologie a offert 8 ateliers auprès de 25 classes de 3e cycle de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB). Initiés dans le cadre des principes 3RV-...

Mots-clés : matières résiduelles
Actualité

  PME-MTL Est-de-l’Île a officiellement lancé le projet Synergie Montréal. Soutenu financièrement par le programme PR@M-Est de la Ville de Montréal et le Secrétariat de la région métropolitaine du gouvernement du Québec, ce...

Mots-clés : matières résiduelles - énergie
Actualité

Nos 20 années d’existence sur le territoire montréalais nous ont permis de faire certains constats sur le milieu environnemental de la ville, constats que voici: Il y a une importante perte de connaissances lorsque les acteurs principaux se retirent. Les organisations...

Mots-clés : ligne du temps - espaces verts - milieux naturels - Transport actif - transport collectif - GES - matières résiduelles - aménagement - développement durable - air - eau

Pages