Les défis urbains pour limiter les débordements d’égouts

Date : 
Mardi, 21 mars 2017
Horaire : 
12 h 15
Lieu: 
Maison du développement durable, 50 rue Sainte-Catherine O.

Il est maintenant largement reconnu que le changement climatique conduira à une probabilité et une intensité plus élevées des phénomènes météorologiques extrêmes ou à forts impacts qui sont susceptibles de causer des blessures et des pertes de vie chez les êtres humains, des dommages matériels, des bouleversements sociaux et économiques, et favoriser la dégradation de l’environnement. Ceci est en particulier le cas dans les zones urbaines où les infrastructures sont vieillissantes ou ont atteint la limite de leur durée de vie utile. Une gestion optimale des eaux pluviales en milieu urbain nécessite, autant que faire se peut, une compréhension de la réponse des infrastructures de drainage existantes vis-à-vis du changement climatique.

Étant donné que la conception des systèmes de drainage urbain actuel repose sur l’hypothèse fondamentale que les précipitations historiques sont stationnaires, les inondations dans les zones urbaines, à la suite d’événements futurs de précipitation dépassant la capacité des systèmes existants, pourraient se produire plus fréquemment.