Dalle-parc Turcot : Des exemples dans le monde prouvent que c’est possible

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), coordonnateur de la Coalition dalle-parc pour tous, souhaite faire la démonstration que construire une dalle-parc est, non seulement possible et nécessaire, mais que c’est aussi un outil d’amélioration et d’embellissement de Montréal.

Des aménagements similaires se font un peu partout dans le monde depuis des décennies, des aménagements qui servent à la nature, aux citoyens et à la beauté du paysage. Le gouvernement du Québec doit emboîter le pas en construisant la dalle-parc Turcot. Pour motiver les décideurs, le CRE-Montréal présente une série d’exemples de ponts piétons et cyclistes qui démontrent que les infrastructures de transport du Québec doivent être plus unificatrices, intégrantes et avant-gardistes, à commencer dans la grande métropole québécoise.

Il existe des ouvrages similaires au Québec trop peu nombreux mais citons par exemple le parc des Laurentides, et ses passages sous la route surélevée pour permettre aux animaux de traverser. En Alberta, ces corridors sont surélevés et forment des « écoducs » qui peuvent inspirer la conception de la dalle-parc. La place des Montréalaises, près du métro Champ-de-Mars permet quant à elle le recouvrement de ville-Marie pour la continuité des déplacements piétons et la connectivité du tissu urbain. Ces exemples montrent que c’est possible.

Vous pouvez voir les exemples ici 

La sortie publique d’architectes et urbanistes québécois de renom dans La Presse cette fin de semaine ne fait que donner raison à la volonté citoyenne qui souhaite clairement cette infrastructure depuis longtemps.

Vendue avec le projet Turcot comme le lien de transport actif structurant mais aussi comme corridor de biodiversité, la dalle-parc ne doit pas être ni effacée, ni revue à la baisse, ni reportée aux calendes grecques. Le Gouvernement du Québec fait planer l’incertitude sur la dalle-parc depuis des années. L’annonce de consultations publiques ne doit pas encore remettre à plus tard ce qui a été promis à la population lors de l’annonce du projet.

“Le CRE-Montréal a cherché des aménagements comparables à la dalle-parc pour démontrer sa faisabilité. Il en existe dans plein de lieux dans le monde où l’on veut connecter les espaces naturels et les réseaux cyclables et piétons inter-quartiers. Souhaitons que le gouvernement du Québec donne le coup de barre nécessaire pour que ce magnifique projet de dalle-parc Turcot voit le jour prochainement; un geste phare en termes de mobilité durable pour la métropole et d’accès à la nature”, affirme Coralie Deny, directrice générale du CRE-Montréal.

De plus en plus de gouvernements comprennent qu’il faut investir dans des équipements et infrastructures favorables au transport actif bénéfique à la santé publique. Le projet Turcot a jusqu’ici été dédié à l’automobile avec ses impacts en termes de frontière au vélo et à la marche et ses impacts sur les niveaux de bruit et de pollution. Le gouvernement du Québec doit préciser son investissement et cesser de repousser à plus tard l'aménagement de la dalle-parc.


A propos du Conseil régional de l’environnement

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal, l'instance régionale en environnement, est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. www.cremtl.qc.ca


A propos de la Coalition dalle-parc pour tous

Fondée en 2017, La Coalition dalle-parc pour tous est une initiative du Conseil régional de l'environnement de Montréal et regroupe une soixantaine d’organismes en environnement, santé publique, défense des droits des piétons et des cyclistes et amélioration des conditions de vie. La Coalition a été mise sur pied pour faire pression auprès du gouvernement provincial pour qu'il s'engage formellement à construire la dalle-parc dans le projet autoroutier de l'échangeur Turcot. Elle permet aussi de réunir des organismes canadiens, québécois, montréalais et des différents quartiers avoisinants l'autoroute 20.

-30-

Pour plus de renseignements :

Félix Gravel
Directeur adjoint, Conseil régional de l'environnement de Montréal
fgravel@cremtl.qc.ca
(514)571-7666

Mots-clés: