Consultations de l’OCPM sur les voies d’accès au mont Royal : Le CRE-Montréal privilégie une véritable « expérience parc »

Montréal, 4 décembre 2018 – C’est aujourd’hui que le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) présente son mémoire intitulé Une nouvelle vocation pour Camillien-Houde/ Remembrance au service d’une véritable « expérience parc » à la consultation publique Les voies d'accès au mont Royal (Camillien-Houde/Remembrance) de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM). Le CRE-Montréal a accueilli avec enthousiasme la volonté de la ville de Montréal d’apaiser et de mieux aménager la voie Camillien-Houde et le chemin Remembrance.

« Nous considérons que cet axe est un élément indissociable du parc du Mont-Royal et doit donc subir des transformations majeures pour mettre davantage en valeur l’usage “parc” », appuie Coralie Deny, directrice générale du CRE-Montréal.

Le projet pilote, mis en place cet été, a permis d’éliminer la circulation de transit dans le parc et de constater concrètement les effets positifs importants en termes de réduction du volume de trafic automobile et des gains pour les usagers du parc : quiétude et réduction du bruit pour ce secteur du parc jouxtant cette allée, apaisement de la circulation. Même si les aménagements temporaires doivent être repensés pour laisser place à des changements permanents de qualité, sécuritaires et conviviaux, le CRE-Montréal considère que cela a démontré toute la pertinence d’éliminer la circulation automobile de transit. Seuls les usagers du Parc devraient avoir accès en véhicules motorisés. 

« Parce que cet axe offre deux entrées principales au Parc, donne accès à des points de vue uniques actuels et en devenir, et permet d’accéder à des éléments hautement attractifs du Parc (chalet et belvédère Kondiaronk, Maison Smith et lac aux Castors), nous avons collectivement tout à gagner de transformer cet axe routier en véritable allée de parc », ajoute madame Deny.

L’organisme est convaincu que l’effort collectif demandé, en termes de mobilité, en vaut largement le coup, eu égard à toutes les améliorations de l’« expérience parc » que cela permettra. Pour exprimer son point de vue, le CRE-Montréal fait 16 recommandations, divisées en cinq principes : promenabilité et sécurité, qualité des aménagements, écologie, relation à la ville et communications.

Rappelons que le CRE-Montréal s’implique depuis de nombreuses années pour la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel du mont Royal. Que ce soit au sein de la Table de concertation du Mont-Royal, de son Comité du président ou lors de diverses consultations sur le sujet depuis le Sommet de Montréal de 2002, nos actions et nos prises de position ont souvent touché la protection et la mise en valeur des milieux naturels (du parc et hors parc), et l’amélioration de l’accès pour les usagers du parc, de façon sécuritaire et agréable.

Pour lire le rapport intégral, visitez le : http://cremtl.qc.ca/sites/default/files/upload/documents/publications/2018-11-23_mont-royal_acces_camillien-houde-remembrance_memoire_ocpm.pdf

 

--30--

 

À propos du CRE-Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. www.cremtl.qc.ca

Pour information

Caroline Gosselin
Coordonnatrice des communications et événements
CRE-Montréal
cgosselin@cremtl.qc.ca
514-842-2890, poste 222, ou 438-488-9264