Demande d’inspection immédiate du réseau ferroviaire et resserrement des normes de sécurité : le CRE-Montréal appuie aussi les municipalités

Montréal, le 17 juillet 2013 - Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), à l'instar des CRE des régions de l'Estrie et de Chaudière-Appalaches ainsi que le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ), appuie fortement les municipalités dans leur demande au gouvernement fédéral de procéder à l’inspection immédiate et périodique de toutes les voies ferrées. La métropole est directement concernée par de telles mesures.

Pour Coralie Deny, directrice générale du CRE-Montréal, «les voies ferroviaires à Montréal passent à bien des endroits quasi dans les cours arrière de la population. L'accident tragique survenu à Lac Mégantic fait prendre conscience qu’il faut en effet s’assurer que la sécurité soit toujours maximale quand des produits dangereux circulent proche de lieux de vie.»

Les voies ferroviaires sont omniprésentes sur l’île de Montréal. Les compagnies ferroviaires doivent donc être des interlocuteurs incontournables de la municipalité sur le plan de l’aménagement du territoire.

À propos du CRE-Montréal

Le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal) est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de  représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal.
Suivez-vous sur Twitter !

– 30 –

Renseignements :
Aurore Tanier, chargée de communication et événements au CRE-Montréal
Tél. : 514-842-2890 x222
Courriel : atanier@cremtl.qc.ca