Réfection de l’Échangeur Turcot : Le CRE-Montréal appuie la demande de la Ville de Montréal de réévaluer à la baisse la capacité de l’échangeur Turcot

Montréal, le 21 novembre 2008 – Le Conseil régional de l’environnement de Montréal  (CRE) appuie la demande de la Ville de Montréal adressée au ministère des Transports du Québec (MTQ) de réévaluer à la baisse la capacité de l’échangeur Turcot pour faire de ce projet une référence en matière de performances environnementales, de transfert modal vers le transport collectif, d’amélioration de la qualité de vie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« À la lumière des demandes de la ville, des groupes environnementaux et des citoyens, le MTQ doit  proposer un nouveau projet qui permettra de réduire la capacité routière circulation automobile tout en augmentant l’offre de transport en commun » affirme André Porlier, directeur général du CREMontréal.

Dans une demande adressée le 5 novembre dernier à madame Julie Boulet, le CRE-Montréal a demandé au MTQ d’étudier et de rendre public deux nouveaux scénarios de réaménagement de l’échangeur Turcot. Un premier scénario proposant de convertir une voie de circulation automobile en voie réservée pour autobus dans l’axe est-ouest qui permet ainsi de relier beaucoup plus efficacement le centre-ville de Montréal à l’ouest de l’île. Un second scénario proposant une réduction de la capacité routière qui tient compte des projets qui devraient réduire la circulation automobile (navette ferroviaire,
autoroute Bonaventure, SLR sur le pont Champlain, péage métropolitain) dans l’échangeur Turcot.

-30-

Renseignements
Leïla Copti, CRE-Montréal, 514.842.2890 x 226
cell 514.661.6134