Les Signataires du Rebut Global se mobilisent sur la question des déchets sur le territoire du Grand Montréal

Montréal, le 3 décembre 2002. Une vingtaine des principaux organismes dans le domaine de la gestion des déchets de la grande région de Montréal ont décidé de se regrouper pour former le groupe des Signataires du Rebut Global. Cette nouvelle coalition s’est donnée pour mandat de sortir la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de la grande noirceur d’une gestion des déchets qui va à l’encontre des principes du développement durable en favorisant une surconsommation et un gaspillage de nos ressources au profit de l’industrie de l’enfouissement. La CMM regroupe la moitié de la population du Québec et envoie à l’élimination plus de trois (3) millions de tonnes de déchets annuellement; la majorité à l’extérieur de son territoire. La Loi sur la qualité de l’Environnement oblige la CMM à élaborer un plan de gestion de ses matières résiduelles d’ici le 31 décembre 2003.

Les Signataires du Rebut Global défendent l’idée qu’il est nécessaire de marquer une rupture avec les modes de gestion traditionnels des déchets et d’adopter un nouveau modèle basé sur une gestion vraiment écologique.

Les Signataires du Rebut Global refusent de se faire complices d’une situation qui perpétuerait l’enfouissement massif, pêle-mêle et sur le dos des régions. Ils demandent donc que la CMM intègre les principes de la gestion écologique des déchets dans son plan de gestion des matières, soit :

1. une prise en charge sur son territoire des déchets qu’elle génère;

2. un plan de gestion de ses matières résiduelles (PGMR) qui soit proactif, tenant compte prioritairement de la réduction à la source, de la réutilisation et du recyclage / compostage (3R) et, ultimement, de l’élimination sélective et sécuritaire;

3. un PGMR responsabilisant l’ensemble des intervenants sur son territoire, notamment, en leur faisant payer les vrais coûts reliés à leur production de déchets et qui favorise les entreprises d’économie sociale en environnement, telles les ressourceries;

4. une place plus grande pour les citoyens et les groupes dans les processus décisionnels entourant la gestion des déchets ainsi que dans les moyens de mise en oeuvre.

Inquiets devant le fait qu’ils risquent d’être mis devant un fait accompli, les Signataires du Rebut Global invitent la CMM à répondre aux questions suivantes :

  • Où en est le bilan sur la gestion des déchets sur son territoire et quand sera-t-il rendu public ?
  • Quelles seront les ressources qui seront investies par la CMM pour la production d’un scénario basé sur la mise en place d’une gestion des déchets basée sur les 3R et les ressourceries, sans exportation et sans modes de gestion non-écologiques tels l’enfouissement pêle-mêle, l’incinération ou la bioréaction ?
  • De quelle façon la CMM appliquera-t-elle son droit de regard sur l’importation de déchets sur son territoire ?
  • Quelles ont été les négociations ayant eu lieu entre la CMM et les exploitants de lieux d’élimination à l’extérieur de son territoire?
  • Comment la CMM se positionne-t-elle face au projet de la compagnie BFI-UTL inc. et sa demande d’agrandissement de 40 millions de m3 de son dépotoir à Lachenaie ?

-30-

Pour information : Pascoal Gomes 514) 245-5913

  • Les Signataires du Rebut Global :
  • Action RE-buts (514) 396-7894
  • Centre d’écologie urbaine (514) 282-8378
  • Coalition laurentienne pour une gestion régionale des déchets (CLGRD) (450) 569-6992
  • Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (450) 441-3371
  • Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (450) 756-0186
  • Conseil régional de l’environnement de Laval (450) 664-3503
  • Conseil régional de l’environnement de Montréal (514) 842-2890
  • Conseil régional de l’environnement des Laurentides (450) 565-2987
  • Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (819) 475-1048
  • Écosyst’aime urbain (514) 279-6139
  • Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED) (514) 396-2686
  • Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (514) 861-7022
  • Regroupement Vert de Sainte-Geneviève-de-Berthier (450) 836-7913
  • Réseau des ressourceries du Québec (RRQ) (514) 875-5869
  • Société de développement environnemental de Rosemont (SODER) (514) 376-3360
  • STOP (514) 393-9559 ou (514) 934-1662
  • Troupe Luni-Vert (514) 282-6638