Une pétition pour faire cesser le gaspillage alimentaire

Un groupe de citoyenNEs et d’organismes préoccupéE­s par le gaspillage alimentaire et son empreinte écologique a mis sur pied une pétition pour demander la tenue d’une consultation publique afin que la Ville de Montréal s’inspire et se dote de mesures (changements réglementaires, plan d’action, incitatifs, etc.) répondant aux meilleures pratiques, pour qu’il n’y ait plus de gaspillage et de destruction d’aliments encore propres à la consommation par les commerces, institutions et industries.

Le CRE-Montréal appuie cette démarche, car nous réitérons depuis des années l’importance d’arrêter de jeter aux poubelles des ressources et plus spécifiquement les matières organiques. Celles-ci, une fois dans un site d’enfouissement, qu’elles contribuent en grande quantité à remplir, fermentent et se transforment d’une part en jus (Lixiviat) percolant à travers la montagne de déchets en tout genre, entraînant les produits toxiques qu’il trouve sur son passage, et d’autre part en méthane (GES puissant) qui se pollue au fur et à mesure qu’il remonte à la surface. Les lieux d'enfouissement sont obligés aujourd’hui de traiter ces deux types d’extrants pendant et bien après la fermeture du site. Avec les fuites possibles. ce sont des risques de contamination de l’eau et de l’air, que les matières organiques dans un site d'enfouissement nous font courir sur le long terme.

La prévention du gaspillage alimentaire contribuera, c’est certain, avec le compostage et la biométhanisation, à arrêter l’élimination de ces matières résiduelles, à considérer absolument comme des aliments puis des ressources à réintroduire dans le cycle de la vie. 

Pour signer la pétition 

Google plus LinkedIn Twitter print