Un nouveau concept inspirant de saillies végétalisées drainantes

L’accentuation des épisodes de pluies intenses et l’augmentation des cycles gel-dégel en hiver doivent nous amener à penser autrement l’aménagement de nos rues et nos pratiques afin de s’adapter aux nouvelles réalités climatiques.

Pour s’y adapter, plusieurs villes se penchent activement sur les solutions. Par exemple, le 13 mars dernier, l’arrondissement Le Sud-Ouest a dévoilé un projet-pilote de saillies de trottoirs végétalisées drainantes. En plus de sécuriser les passages pour piétons, réduire les îlots de chaleur et verdir l’espace public, ces nouvelles saillies feront partie intégrante du système de traitement des eaux pluviales de la rue.

En effet, ce nouveau concept intègre les puisards existants directement dans les saillies, économisant ainsi leur déplacement qui s’avère long et coûteux. Les plantes et le substrat drainant permettront de réduire le débit et le volume d’eau dirigés vers les égouts de la ville tandis que l’entrée d’eau se fera plus près des intersections afin d’éviter les accumulations d’eau. Une dizaine de ces saillies végétalisées seront implantées dès cette année dans l’arrondissement, en plus d’avoir un fort potentiel de multiplication à travers le territoire.

Le CRE-Montréal félicite l’arrondissement pour sa proactivité dans l’adaptation de ses aménagements et ses pratiques. Il est nécessaire que de tels projets naissent partout sur le territoire afin d’agir concrètement sur les impacts urbains des changements climatiques, en plus de les adapter à la réalité locale pour en faire des modèles qui puissent se reproduire et devenir la norme. Ce projet devrait permettre à tous de voir la rue comme un écosystème, où la sécurité, le verdissement et la gestion de l’eau sont pensés comme un tout en termes d’aménagement, pour sortir de la réflexion en silos plus coûteuse et moins porteuse.

Google plus LinkedIn Twitter print