Trois passages à niveau sur la voie du Canadien Pacifique

Après des années, voire des décennies d’échanges et de discussions avec le gouvernement fédéral, l’Office des transports du Canada (OTC) a enfin autorisé la construction de trois passages à niveau pour piétons et cyclistes pour les axes de l’avenue de l’Épée et près des stations de train de banlieue Parc et Bois-de-Boulogne. Nous nous réjouissons de cette nouvelle et nous espérons qu’elle pavera la voie vers la réalisation d’autres passages à niveau du CN et du CP, notamment dans le secteur Assomption Sud qui en a bien besoin.

Selon Le Devoir, deux autres passages à niveau étaient demandés sur les avenues Henri-Julien et Saint-Dominique. Pour ces lieux, l’OTC autorise la Ville à construire des traverses de type « saut-de-mouton », passant par-dessus ou en dessous de la voie. Souhaitons que l’accessibilité universelle sera prise en compte.

Un grand bémol de la décision de l’OTC : c’est la Ville de Montréal qui devra défrayer les coûts de construction et d’entretien des passages. Profitons des élections fédérales pour demander au gouvernement et aux compagnies ferroviaires de prendre leurs responsabilités, et de financer ces passages qui représentent de véritables coupures entre les milieux de vie urbains.

Google plus LinkedIn Twitter print