Le sud-est de Ville-Marie au cœur du 2e Café CREMtl

Le 15 novembre près d’une trentaine de personnes ont pris part au second Café CREMtl consacré au secteur des Faubourgs et sa périphérie. Ce territoire situé au sud-est de l’arrondissement Ville-Marie (de la rue Saint-Laurent jusqu’à la limite Est de l’arrondissement avec la voie ferrée, et de la rue Sherbrooke jusqu’au fleuve Saint-Laurent) connaît et va connaître de nombreuses transformations au cours des prochaines années. Il suffit de penser à l’avenir des terrains de Radio-Canada, de Molson ou au réaménagement de l’autoroute Ville-Marie. Ce site fera prochainement l’objet d’une consultation publique par l’Office de consultation publique de Montréal.

Nous avons donc voulu débuter un dialogue avec une grande diversité de représentants d’organisations montréalaises pour dresser une première liste des enjeux et des pistes de solutions.

Cette première rencontre de partage a bénéficié d’une présentation de l’architecte Ron Rayside, basée sur le fruit d’une réflexion menée en 2017 par son équipe. Cela a permis de poser le contexte et les premiers éléments de réflexions (lien PDF). Sentier urbain a également illustré comment les projets de verdissement, d’éducation peuvent contribuer à la transformation du quartier et à la création de milieux de vie plus en santé.

Les échanges ont montré que le dossier est complexe, multi-acteurs et multi-échelles. De beaux défis pour l’analyse et les propsitions à inclure dans le mémoire pour l’OCPM.

Plusieurs éléments sont déjà ressortis des discussions autant au niveau des enjeux que des occasions à saisir, notamment sur le besoin de :

  • corriger les discontinuités dans le tissu urbain et tisser des liens verts et actifs entre les différentes zones
  • prendre avant tout en considération les besoins des populations
  • assurer une mixité des usages dans les secteurs transformés
  • privilégier un développement à l’échelle humaine (forme et hauteur)
  • favoriser les accès visuel et physique au fleuve, ainsi que l’accès aux espaces semi-privés qui seront construits

Les discussions ont aussi mis en évidence le rôle clé de la mobilité dans le secteur. Les réaménagements de l’autoroute 720, de la rue Notre-Dame Est et des abords du pont Jacques-Cartier vont en effet orienter fortement le visage futur du secteur.

Cette rencontre a permis de poser les bases d’une réflexion qui va se poursuivre dans les prochaines semaines. 

Google plus LinkedIn Twitter print