Pour un Code de la sécurité routière plus adapté aux piétons et aux cyclistes

La ville de Montréal a déposé le 14 février dernier un mémoire en vue de la révision du Code de la sécurité routière pour améliorer la sécurité des usagers les plus vulnérables de la route.

Alan Caldwell, responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, a d’ailleurs affirmé que « les efforts déployés par Montréal ont permis une amélioration substantielle du bilan de la sécurité routière, mais nous devons faire davantage. L'adoption de ce projet de loi, qui modernisera enfin plusieurs aspects de la sécurité de tous nos citoyens et de toutes nos citoyennes, est un pas dans la bonne direction, et nous le saluons. Cependant, nous réitérons l'importance que le gouvernement du Québec prenne un engagement politique fort en adoptant officiellement, comme nous l'avons fait, la Vision Zéro, et qu'il élabore rapidement un plan d'action à cet effet en collaboration avec l'ensemble des acteurs concernés ».

La Ville propose :

  1. L'obligation de protections latérales sur les véhicules lourds
  2. Autoriser l'utilisation des feux piétons par les cyclistes
  3. Encadrements réglementaires en prévision de la légalisation de certaines drogues par le gouvernement fédéral
  4. Encadrement des distractions

Parlant de Vision Zéro, le lendemain, soit le 15 février, le CRE-Montréal avec Piéton Québec et 60 autres signataires déposaient l’appel à l’action #VisionZéro pour que les décideurs municipaux du Grand Montréal passent aussi à l’action en matière de sécurité routière. Vous pouvez d’ailleurs appuyer l’appel à l’action en signant et en partageant le mouvement : visionzero.quebec

Enjeux: 
Google plus LinkedIn Twitter print