Pour empêcher l’asphalte de prendre le dessus sur le golf d’Anjou

Golf et bois d'Anjou, crédit : René Saint-Louis, Radio-Canada

Le 26 mars dernier, CRE-Montréal a interpellé l’administration montréalaise afin qu’elle agisse rapidement pour éviter la disparition sous l’asphalte d’une partie importante du Club de Golf Métropolitain Anjou. L’administration a une belle occasion de poser un geste fort en faveur d’une équité territoriale et sociale en termes d’accès aux espaces verts en assurant la protection de l’ensemble du golf. Ce projet de grand parc doit être pensé dans une perspective de vision à long terme du développement de Montréal comme un milieu de vie intégrée de qualité. Il faut également le regarder pour le bien-être non seulement de la population vivant et travaillant à Anjou mais aussi plus largement pour tout l’est de l’île de Montréal. Une plus-value inestimable en termes d’accès nature.

Lire le communiqué

Écouter l’entrevue de Nilson Zepeda, chargé de projet en environnement du CRE-Montréal, à l’émission Le 15-18 de la radio de Radio-Canada

Google plus LinkedIn Twitter print