Concours PARK(ing) Day de l’ADUQ : fin du suspense!

Le concours organisé par l’Association du design urbain du Québec (ADUQ) dans le cadre du PARK(ing) Day a, pour une autre année, récompensé la créativité des participants montréalais.

Le Prix du jury, d’une valeur de 500$, a été remis à une des équipes d’étudiants de l’UQAM (Céline Arnaudeau, Marie-Sophie Bergeron, Samuel Charlebois, Pierre Envain, Marc-Antoine Goyette, Vincent Bilodeau) pour leur installation “La table est mise”. Leur concept voulait représenter l'idée d'une table de discussion. « Ce type de mobilier, qui symbolise la rencontre et le dialogue, aspirait à illustrer les rapports inégaux entre les surfaces allouées aux divers modes de transport utilisés par les montréalais. À cet effet, la disproportion des chaises qui entouraient cette table ainsi que les référents de couleurs sont devenus des outils pédagogiques, pour ne pas dire le coeur de notre démarche. Ainsi, nous souhaitions créer une installation qui étonnerait, choquerait et résonnerait dans le quotidien des montréalais. Puis, qui offrirait surtout une occasion de dialoguer sur les enjeux environnementaux, de transport et de collectivité. »

  

Le Prix du public a été remis à l’installation “Un nouveau chapitre pour nos stationnements” (Maxime Giasson, Gabriel Fafard, Alexandre Harton). L’équipe voulait « démontrer le potentiel de la case de stationnement en tant qu’espace public, la couche de bitume est soulevée pour révéler un nouvel espace appropriable. L’installation interactive invite les passants à participer à la réflexion sur le futur de l’automobile et de ses infrastructures.

L’intervention prend place à Saint-Henri, quartier très touché par l’enjeu de la mobilité. L’enclavement par des voies importantes de circulation et les travaux de l’échangeur Turcot en cours depuis 2011 rendent les déplacements ardus. Cette prise de possession du sol a permis aux citoyens du quartier de discuter, de se rencontrer, d’émettre leur opinion face à l’automobile et surtout de rêver quant à l’avenir de la case de stationnement. Les résidents ne sont que trop rarement consultés en ce qui a trait à la planification de la ville, c’est pourquoi le PARK(ing) Day fut le moment d’entendre ce qu’ils avaient à dire. »

 

Bravo à tous d’avoir bravé la pluie et rendez-vous l’année prochaine (sous le soleil) !

Visionnez les photos du PARK(ing) Day 2018

Enjeux: 
Google plus LinkedIn Twitter print