Bonne nouvelle pour le parc de l’Anse-à-l’Orme

Le CRE-Montréal se réjouit de l’annonce par les villes de Montréal et de Beaconsfield de l'acquisition d'un terrain de 18 ha dans le secteur du bois Angell, à Beaconsfield. Cette transaction permettra d'agrandir le parc-nature de l'Anse-à-l'Orme et de poursuivre les efforts de protection du bois Angell. À l’échelle métropolitaine, c’est aussi un geste concret en vue de créer un grand parc métropolitain dans l’ouest de la Communauté métropolitaine de Montréal, à l’image du parc urbain national de la Rouge à Toronto.

Les espaces verts et milieux naturels subissent d’importantes pressions de la part des promoteurs et toute nouvelle action qui contribue à leur protection doit être soulignée. L’agglomération montréalaise ne peut plus se permettre d’en perdre si elle veut atteindre l’objectif de 10 % de protection des aires terrestres inscrit au Schéma d’aménagement et de développement. Le rôle des milieux naturels et des espaces verts dans l’adaptation aux changements climatiques est crucial que ce soit au niveau de la gestion des eaux pluviales ou de la réduction des îlots de chaleur urbains.

Google plus LinkedIn Twitter print