Une campagne de mobilisation pour la dalle-parc Turcot

Depuis plusieurs mois, le CRE-Montréal ainsi que plusieurs autres organisations montréalaises déploient des efforts afin de réintégrer la dalle-parc dans le projet de réaménagement de l’échangeur Turcot. Après qu’une lettre envoyée au premier ministre par le CRE-Montréal, signée par plus de 60 organisations de la société civile, soit demeurée sans réponse satisfaisante, nous avons décidé d’augmenter la pression.

C’est dans cette optique que nous nous sommes alliés à plusieurs organisations, dont l’Association canadienne des médecins pour l’environnement (ACME), Équiterre, la Fondation David Suzuki, Piétons Québec, Vélo Québec, la Coalition montréalaise des tables de quartier, Sauvons la falaise ainsi que plusieurs autres organismes locaux pour lancer une importante campagne de mobilisation sociale. L’objectif principal : convaincre le gouvernement de respecter sa promesse d’aménager la dalle-parc dans la cour Turcot.

Avec cette campagne, le CRE-Montréal est d’avis que le gouvernement n’aura d’autres choix que d’écouter nos revendications. La dalle-parc est un pont vert et actif qui doit créer un lien piéton et cyclable, sécuritaire et agréable, dans l’axe Nord-Sud, depuis la cour Turcot jusqu’à la falaise Saint-Jacques. Elle permettra à ses usagers d’éviter un détour de plus de 7 km, d’améliorer les liens interquartiers du secteur et de donner accès à un grand espace vert.

Le gouvernement provincial, dans son budget 2017-2018, démontre clairement son appui au transport collectif, mais qu’en est-il du transport actif? Les modes de transports actifs ont de grands bénéfices non seulement sur l’environnement montréalais, mais aussi sur la santé des citoyens de la Ville.

Pour toutes ces raisons et parce que la dalle-parc était une des promesses du gouvernement, elle doit être remise dans les plans.

 

Pour en savoir plus sur la campagne, visitez le site Web ainsi que la page Facebook

 

Google plus LinkedIn Twitter print