Le transport collectif de Montréal, incontournable dans la lutte aux changements climatiques

La STM publie cette année son neuvième rapport de développement durable selon les plus hauts standards (Global Reporting Initiative, GRI G4) : un  portrait qui souligne la contribution de la STM au développement durable de Montréal. La STM a ainsi quantifié les émissions de GES évitées par le transport collectif de la région de Montréal.  Les émissions de GES évitées totales sont de 3,9 M de tonnes éq CO2 par année, ce qui représente pour fin de comparaison 55 % des émissions totales attribuables au transport routier sur le territoire de la région métropolitaine de Montréal. Ainsi, pour chaque tonne de CO2 émise par la STM, 20 sont évitées à Montréal. Enfin, la construction du centre de transport Stinson, certifié LEED Or en 2015, est un modèle de construction écologique.

Faits saillants en développement durable 2016 de la STM :

  • 3,9 M t éq CO2 de GES évitées par le transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal
  • Pour chaque tonne de CO2 émise par la STM, 20 tonnes sont évitées pour la région de Montréal
  • 69,5 % des déplacements en transport collectif ont eu recours à un mode partiellement ou entièrement électrique  
  • 12 nouveaux trains Azur et 51 nouveaux bus hybrides
  • Augmentation de 29 % de mesures préférentielles pour bus pour un total de 287,5 km

 

Consulter le Tableau complet des indicateurs de développement durable 2011-2016

 

Google plus LinkedIn Twitter print