Sous les pavés, la mobilisation citoyenne aux mains vertes

Le samedi 3 juin dernier, le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) lançait le projet Sous les pavés en compagnie de ses partenaires du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), du Réseau québécois de revitalisation intégrée (RQRI) et de Green Communities Canada (GCC).

Avec Sous les pavés, le CEUM aspire à déminéraliser à la main et de manière participative une douzaine de sites sur l’espace public dans au moins six régions du Québec sur un horizon de trois ans. Le projet veut mobiliser les communautés et les citoyens par des pratiques inspirantes d’adaptation aux changements climatiques. Devant l’augmentation de l'intensité et de la fréquence des évènements météorologiques extrêmes dus aux changements climatiques, Sous les pavés permettra d’expérimenter des solutions concrètes aux défis de la minéralisation des villes et leurs impacts sur la gestion des eaux de ruissellement.

Le lancement a eu lieu sur le site du projet pilote dans l’arrondissement d’Anjou à Montréal et était suivi d’une inauguration festive de cette cour suite à la déminéralisation et au réaménagement. Le projet pilote a été réalisé conjointement avec le CRE-Montréal dans le cadre du projet ILEAU.

Le projet-pilote en chiffres :

  • 120 m2 d’asphalte enlevé
  • 5 arbres plantés
  • 131 arbustes plantés
  • 85 vivaces plantés
  • 32 bénévoles (pour l’activité de plantation et de dépavage)
     

Pour en savoir +

 

Google plus LinkedIn Twitter print