Pour une vraie trame verte et bleue dans tout le secteur de l’Assomption

Le développement du secteur de l’Assomption, ce vaste quadrilatère formé par les rues Sherbrooke à Notre-Dame et Viau à Dickson, est un grand projet de revitalisation territoriale pour la collectivité montréalaise et une occasion que l’Est de Montréal ne peut pas manquer pour y créer un pôle d’emploi et un milieu de vie exemplaires.

Un tel développement se doit d’allouer une place importante aux infrastructures vertes par une trame verte et bleue répondant aux enjeux du 21e siècle. Les changements climatiques, l’augmentation majeure de la population dans ce secteur et la transformation des zones industrielles pour une meilleure intégration dans les quartiers plaident pour une forte intégration du verdissement et de la biodiversité à l’ensemble de ce territoire.

Plantation d’arbres sur rues, création d’aménagements verts et bleus pour contribuer à une gestion écologique des eaux de pluie, création de parcs de quartier en taille et en nombre suffisants pour répondre aux futures familles qui s’installeront sur le site et aménagement de véritables corridors de biodiversité : c’est le moment et le bon endroit pour innover et oser faire beaucoup plus.

Parce que l’Est est en déficit nature important, la protection et la mise en valeur de la parcelle boisée au coin de la rue de Marseille et du boulevard de l’Assomption représente une plus-value importante pour le secteur. Par ailleurs, la résurgence du ruisseau Molson permettrait de gérer plus écologiquement les eaux de pluie, de lutter contre les îlots de chaleur et de créer un corridor vert et bleu pour la faune et la flore.

La cohabitation des résidences et des entreprises sera d’autant plus harmonieuse que des zones tampon vertes seront aménagées et que les commerces et les industries procéderont aussi à des aménagements verts sur leurs terrains et bâtiments. Des directives claires doivent être données par la Ville en ce sens dès maintenant. Une fois le secteur bâti, il sera trop tard à bien des égards.

Plus globalement, nous considérons que cet immense espace à redévelopper constitue un élément majeur et emblématique de revitalisation pour l’Est de Montréal. Il concerne en effet toutes les facettes urbaines importantes : pôle d’emploi, pôle résidentiel, pôle de services. C’est le moment tout choisi de faire la démonstration que l’Est de Montréal peut avoir un grand projet innovant en termes d’aménagement, axé sur les meilleures pratiques du développement durable, afin de créer un lieu des plus attractifs en termes de milieu de vie et de travail.

 

Google plus LinkedIn Twitter print