Le PMAD toujours pertinent pour le CMM qui le maintient jusqu’en 2022

 

« Le PMAD repose sur une planification à long terme. Ses orientations, ses objectifs et ses critères ont été choisis pour conserver leur pertinence sur une longue période. D'ailleurs, plusieurs de ses objectifs ont été fixés avec un horizon de vingt ans qui nous mène à 2031. Par ailleurs, les prévisions démographiques démontrent que la croissance suit la tendance que nous avions prévue et que la région dispose de suffisamment d'espaces pour se développer dans une perspective de développement durable en cohérence avec les principes du Nouvel agenda urbain adopté par l'ONU en octobre 2016 ».

C’est ainsi que le maire Denis Coderre expliquait la décision de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de maintenir en vigueur son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) jusqu’en 2022. Pour y arriver, la CMM demande au ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), M. Martin Coiteux, de soumettre à l'Assemblée nationale des modifications législatives à la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme. Ces modifications prévoient que la période de révision du PMAD débute à la date du dixième anniversaire de l'entrée en vigueur de celui-ci et que le rapport sur le suivi et la mise en œuvre du PMAD soit quinquennal plutôt que biennal comme la Loi le prévoit actuellement.

Le PMAD est un outil urbanistique majeur pour la région métropolitaine puisqu’il donne les grandes lignes de où et comment le développement doit s’opérer. La place que l’on veut faire aux milieux naturels, aux terres agricoles, aux zones TOD, s’inscrivent dans ce document. Avec des projets comme le REM, la donne change très vite (périmètre d'urbanisation, déploiement de zones TOD).

Pour que la société civile puisse suivre de près l’application du PMAD sur le territoire des 82 municipalités que la CMM couvre, il est essentiel, au-delà du bilan quinquennal, que des rapports aux deux ans soient publiés.  

 

Pour lire le communiqué de la CMM 

 

Google plus LinkedIn Twitter print