L’OCPM dévoile son rapport sur la Stratégie Centre-ville

L’OCPM vient tout juste de dévoiler son rapport de recommandations sur la Stratégie centre-ville. Au coeur du document : la réduction du nombre d’automobiles, l’amélioration du transport actif et collectif et le verdissement.
Certaines recommandations du CRE-Montréal ont été retenues dans le document :

  • La mise en place d’une indemnité kilométrique pour le transport actif par les employeurs du centre-ville. En d’autres mots, favoriser le parking cash out ou la compensation transport durable. Rappelons que la gratuité du stationnement sur les lieux d’emplois est un important générateur de congestion. Par ailleurs, le CRE-Montréal a insisté sur l’idée qu’il ne faut pas opposer la vitalité commerciale et la durabilité urbaine, bien au contraire. La transformation du commerce au détail incite à miser sur la qualité de l’expérience urbaine. Plus d’arbres, de supports à vélo et de pistes cyclables, des trottoirs plus larges et des intersections plus sécuritaires pour les piétons sont des leviers pour le développement durable, mais aussi pour l’accessibilité aux commerces et donc pour leur achalandage. Des artères commerciales avec moins de stationnements peuvent être plus agréables, attrayantes et dynamiques. mais encore faut-il abandonner la vieille idée de “No parking, no business” et miser sur l’accessibilité du plus grand nombre.

 

  • L’intégration dans chaque grand projet d’infrastructure des éléments de gestion durable des eaux pluviales. Avec la multiplication des épisodes de pluies intenses et la forte minéralisation du centre-ville, l’adoption de mesures passant entre autres par le verdissement permettra de réduire l’écoulement des eaux de surface et favorisera leur bonne gestion. Montréal dispose d’une grande expertise dans ce domaine au sein de ses universités et de ses centres de recherche. C’est aussi une belle occasion de se démarquer en s’inspirant par exemple du concept de Watersquare implanté dans plusieurs villes européennes

 

  • L’adoption d’un plan d’action de verdissement spécifique au centre-ville. Ce plan d’action permettrait d’assurer une lutte efficace aux îlots de chaleur et de favoriser la biodiversité en milieu urbain. Il comprendrait entre autres :

            - Des actions de sensibilisation et de mobilisation de l’ensemble des acteurs (privés et publics)

            - Une priorisation des lieux d’intervention et évaluation des potentiels d’intervention

            - Le choix des meilleures mesures de lutte aux îlots de chaleur en fonction de l’endroit d’implantation

            - Un suivi régulier pour assurer la survie des végétaux et ajustements en conséquence

 

Pour lire le mémoire du CRE-Montréal STRATÉGIE CENTRE-VILLE Montréal doit miser sur le transport actif et collectif

 

  •  
Google plus LinkedIn Twitter print