Les retombées économiques des aménagements piétons

 

Il y a une valeur ajoutée d'avoir des commerces et des services de proximité pour les marcheurs : des rues animées sont plus intéressantes que des environnements monofonctionnels. À l’inverse, des rues plus favorables aux piétons sont particulièrement propices au commerce de proximité.

Pour analyser si les rues sont attrayantes pour les piétons, de plus en plus d’entreprises calculent le “walkscore” ou “indice de marchabilité” des environnements urbains. Présence de trottoirs et d’arbres, forme urbaine compacte et bien desservie en transport collectif: de multiples éléments conditionnent la qualité de l’expérience piétonne et donc le potentiel de croissance du commerce local. C’est dans ce sens que le CRE-Montréal a fait appel à la firme Local logic pour développer la trame verte et active dans l’Est de Montréal. Souhaitons que les décideurs utiliseront de plus en plus l’indice de marchabilité pour la localisation des équipements publics, l’aménagement des rues et les stratégies de revitalisation commerciales et urbaines.

La vitalité commerciale et immobilière, bref l'attractivité des quartiers, repose en bonne partie sur la qualité des aménagements piétons et de plus en plus d'intervenants le soulignent.

 

Pour lire l'article

 

Position: 
Google plus LinkedIn Twitter print