Les eaux usées de la CMM sous surveillance

La réglementation métropolitaine sur l'assainissement des eaux, adoptée en 2008, s'applique aux 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). L'enjeu est son application sur l'ensemble du territoire qu’elle couvre.

En 2014, la Commission de l'environnement de la CMM tenait des consultations publiques afin d’évaluer et de proposer des mesures d’encadrement du suivi de l’application de cette réglementation. Les cinq CRE de la région et l’organisme STOP y ont déposé un mémoire au coeur duquel se retrouvaient la production d’un rapport annuel et la transparence. En avril 2015, la Commission rendait public son rapport comprenant 11 recommandations.

Près de deux ans plus tard, en janvier 2017, sans nouvelles quant à l'application de ces recommandations, les cinq même CRE, l’organisme STOP et le Comité ZIP Jacques-Cartier envoyaient une lettre au président de la CMM, monsieur Denis Coderre, pour effectuer un suivi. Restée lettre morte du côté de la CMM après un mois, une intervention par un représentant de trois organismes au Conseil de la CMM a permis de savoir que la CMM compile actuellement les données des municipalités et que sa Commission de l'environnement compte déposer son rapport au Conseil, lequel sera rendu public par la suite.

L’application des recommandations émises par la CMM est dossier majeur pour la CMM, puisqu’il réfère à la qualité des eaux des cours d'eau dans lesquels sont rejetées les eaux usées, ultimement le fleuve Saint-Laurent. La réglementation, si bien appliquée, permet d'assurer une bonne réduction à la source, soit au niveau des industries émettrices de polluants.

Le CRE-Montréal, STOP et le Comité ZIP Jacques-Cartier ont effectué un suivi lors de la période de question du Conseil de la CMM fin février. Les réponses ont été similaires à celles incluses dans la lettre du président de la Commission de l’environnement de la CMM reçue quelques jours plus tard. Il y est notamment mentionné que des formations aux intervenants municipaux sont en cours et qu’un rapport sur le dernier exercice de reddition de comptes des municipalités délégataires sera déposé par la Commission d’ici le 30 juin. Un dossier à suivre donc ce printemps.

 

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print