Les coop d’habitation, levier de développement social et environnemental

Alors que le 375e anniversaire de la ville de Montréal bat son plein, Bâtir son quartier annonçait le mois dernier la réalisation de 375 nouveaux logements à loyer abordable dans la métropole en 2016. Le groupe de ressources techniques aura ainsi développé près de 12 000 unités depuis sa fondation il y a 40 ans.

80 % des projets livrés l’année dernière sont de type coopératif. La coopérative de solidarité Fusion verte, dans Mercier, est le projet le plus vaste développé par Bâtir son quartier. Il comprend deux immeubles de 247 appartements pour familles et petits ménages.

Cinq autres coopératives d’habitation dans différents quartiers, 261 logements au total, étaient en chantier au 31 décembre 2016 et seront finalisées en 2017. Parmi elles, la coopérative L’Esperluette, un espace de vie inclusif, propice à la création et au vivre-ensemble et offrant des solutions aux enjeux écologiques de la vie urbaine, et la coopérative des Citadins du Parc qui développe un projet d’agriculture urbaine à travers la plantation d’arbres fruitiers ainsi que la réalisation d’un jardin communautaire dans la cour.

Bravo aux organismes comme Bâtir son quartier qui contribuent concrètement à construire des milieux de vie montréalais inclusifs, agréables pour tout le monde.

 

Pour en savoir + 

 

Google plus LinkedIn Twitter print