« Je fais ma part », une campagne pour bannir les sacs de plastique à usage unique

En décembre 2015, le conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté une résolution invitant les municipalités du territoire à signifier leur intention d'interdire,d’ici le 22 avril 2018, l'utilisation des sacs de plastique à usage unique. Par cette résolution, la CMM vise entre autres à :

  • soutenir la réduction à la source;
  • favoriser l’utilisation de sacs réutilisables et recyclables;
  • réduire la quantité de sacs de plastique abandonnés dans les écosystèmes terrestres et marins;
  • éliminer d’ici 2025 la quantité des sacs enfouis.

Leur dégradation prenant plusieurs centaines d’années, l’abandon des sacs de plastique sur l’environnement affecte les écosystèmes terrestres et marins en plus d’être une nuisance visuelle. Les particules de plastique des sacs jetés sont ingérées par la faune et entrent ainsi dans la chaîne alimentaire océanique, dont l’humain fait partie. Rappelons que ces sacs, pour leur production, requiert des produits pétroliers et de l’eau, en plus de générer des gaz à effet de serre.

Avec cette campagne, la CMM veut inciter les consommateurs et les commerçants à adopter des comportements écoresponsables. À ce jour, les municipalités ayant répondu positivement à l’invitation de la CMM représentent 72 % de la population de la région métropolitaine de Montréal.

La ville de Montréal avait donné le coup d’envoi avec son propre règlement. En étendant le territoire, une telle décision prend encore plus son sens d’un point de vue citoyen qui aura le même choix dans tous les commerces de la région. C’est aussi un exemple à suivre pour toutes les municipalités du Québec et le gouvernement provincial. Pourquoi pas un règlement provincial?

 

Google plus LinkedIn Twitter print