Déneigement: question de sécurité, de transport actif et d’aménagement sur rue

Pour mieux protéger les usagers vulnérables, au premier titre les piétons, la sécurisation des camions et chenillettes de déneigement est une des actions à privilégier. Souhaitons que la Ville de Montréal inscrivent, à même ses contrats avec les déneigeurs, des mesures de précaution. Il est possible d'installer des dispositifs de sécurité et d’améliorer la visibilité des camions et déneigeuses qui exécutent les opérations de déneigement.

Notons ici un paradoxe entre le besoin de déneiger rapidement pour favoriser les déplacements, notamment à pied, et la dangerosité de ces opérations due aux vitesses pratiquées par les déneigeurs. Là encore, il faut tenir compte de notre nordicité et chercher à déneiger toujours plus vite n’est pas idéal. Le mobilier urbain et surtout les arbres sur rue en sortiront aussi gagnants. Les appareils de déneigement sont responsables d’un bon nombre de blessures souvent mortelles pour l’arbre.

Pour lire l'article

 

Google plus LinkedIn Twitter print