La démocratie participative dans MHM a un nom….6 600 noms

La démocratie s’est fait entendre dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Un comité de citoyens de lançait en décembre dernier une pétition afin de se prémunir du droit d’initiative en consultation publique dans le dossier de la Cité de la logistique. Comme son nom l’indique, “5 000 signatures pour MHM”, le comité avait jusqu’au 20 mars prochain pour amasser 5 000 signatures de citoyens appuyant leur demande.

Heureux dénouement, le comité a dû ajouter des pages à sa pétition, puisque plus de 6 600 citoyens y ont apposé leur signature, et ce, un peu plus d’une semaine avant la date butoir.

Réussite sur toute la ligne, cette initiative ouvre maintenant la porte à la tenue d’une consultation publique de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) pour la Cité Logistique. La population locale craint que ce secteur de l’Est de Montréal, ciblé pour le développement industriel, manque de considération à leur égard en ce qui a trait aux enjeux qui pourraient survenir dans le cadre de la construction du projet, notamment en lien avec le camionnage.

Le succès de la pétition illustre la volonté citoyenne d’une vision concertée du territoire et invite à mieux prendre en compte les populations locales dans la planification et le développement urbains. Le maire de l’arrondissement, monsieur Réal Ménard, avait annoncé, avant le dépôt des 6600 signatures, l’intention de tenir des consultations publiques par l’OCPM. Cette pétition confirme le bien fondé de cette décision. Au final, non seulement les citoyens locaux mais aussi toute la collectivité montréalaise (société civile, entreprises comprises) en sortiront gagnants : les consultations permettront sans aucun doute d’éclairer et d’apporter des bonifications à ce projet majeur dans ce secteur de la métropole.

 

Google plus LinkedIn Twitter print