Du bitume retiré à la main pour créer un îlot de fraîcheur à Anjou

Au cours du mois de mai, près de 20 bûcherons de l’asphalte ont participé à un grand projet de désasphaltage à la Coopérative d’habitation Château en folie dans l’arrondissement d’Anjou. Le projet Sous les pavés consistait au retrait à la main du revêtement goudronné de la cour arrière de la coop. D’une superficie de 100 m2, cet espace s’est vite transformé en havre de bien-être grâce à la plantation collective de divers végétaux.

Les résidents de la coop ont participé à toutes les étapes du projet. Ensemble, ils ont réfléchi à un aménagement adapté à leurs besoins et à leur usage régulier de la cour. Ce processus participatif entraînera une meilleure appropriation de l’espace par les résidents et assurera la pérennité du projet à long terme.



L’espace transformé était un ancien stationnement non-utilisé par les membres de la coopérative. Ce projet possède ainsi plusieurs retombées positives :

  • réduction des îlots de chaleur urbains
  • amélioration de la gestion des eaux pluviales
  • protection de la biodiversité du secteur
  • création d’un milieu de vie plus agréable

Il faut également saluer la décision de l’arrondissement d’Anjou d’accorder une dérogation mineure afin de permettre la concrétisation du projet.

Ce projet d'adaptation aux changements climatiques a été réalisé avec et pour les résidents,  grâce au soutien de professionnels et de bénévoles du Centre d’écologie urbaine de Montréal, du projet ILEAU et de Green Communities Canada dans le cadre de leur projet Depave Paradise.

 

Pour en savoir + sur le projet 

 

Google plus LinkedIn Twitter print