Un PMGMR qu’il faut absolument bonifier

Lundi dernier, le CRE-Montréal a organisé une rencontre de sa table sectorielle sur les matières résiduelles pour discuter avec ses membres du projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a rendu public. Ce document est important puisqu’il dictera les grandes orientations aux 82 municipalités de la CMM, comprenant toutes les villes de l’île de Montréal, quant à la gestion des matières résiduelles sur leur territoire pour les prochaines années.

Les constats étaient prévisibles mais ils n’en demeurent pas moins décevants : nous sommes encore loin collectivement des objectifs fixés pas la Politique québécoise. Bien sûr cela s,applique particulièrement aux matières organiques qui n’atteignent même pas 15% de détournement alors que la Politique prévoyait en 2015 un taux de récupération de 60%. Les municipalités ont clairement traîné les pieds dans ce dossier.

Pour le projet de PMGMR sur la table, beaucoup de choses à dire et à bonifier car les ambitions pour les prochaines années exprimées dans le document sont décevantes. D’ici le mois de juin, le 30 étant la date limite pour déposer les mémoires, le CRE-Montréal va étudier le projet et rédiger son mémoire. Nous comptons collaborer avec nos membres et partenaires pour aller le plus loin possible dans nos recommandations. Nous invitons tous ceux interpellés par ce dossier à déposer un mémoire et à prendre contact avec nous pour nous faire part de leur lecture.

Un dossier important à suivre.

Google plus LinkedIn Twitter print