Mémoire du CRE-Montréal sur le projet d’oléoduc ÉnergieEst de TransCanada « Vers une métropole écoresponsable et leader du climat »

La Communauté métropolitaine de Montréal tenait mercredi ses premières séances de consultation publique pour Montréal sur le projet d’oléoduc Énergie-Est de TransCanada. Le CRE-Montréal y a présenté son mémoire et a recommandé à la CMM de s’opposer au passage de l’oléoduc sur son territoire et de demander au gouvernement fédéral de s’engager concrètement et avec sérieux dans la lutte contre les changements climatiques, ainsi que dans la prévention des dommages environnementaux et sociaux associés à l’exploitation des sables bitumineux.

Le CRE-Montréal est d’avis que la CMM ne peut que s’opposer au passage de l’oléoduc sur son territoire. D’abord, le projet pose des risques considérables, notamment pour l’eau potable, et entre en conflit avec les politiques régionales et locales comme le PMAD, le Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal, la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels de Montréal et le Plan de l’eau de la Ville de Montréal.

Mais surtout, le projet est insensé en regard des exigences de lutte contre les changements climatiques puisqu’il favorisera l’accroissement de la production de pétrole des sables bitumineux, ce qui est absolument incohérent avec les cibles internes de réduction des émissions de GES et globales de maintien du réchauffement du climat sous les 2°C.

 

Consulter le mémoire du RNCREQ.

Google plus LinkedIn Twitter print