Consultation publique : les questions du comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay

Le 28 octobre, le Conseil du patrimoine culturel du Québec tenait une séance publique de présentation de son Plan de conservation du Bois-de-Saraguay, site patrimonial à Cartierville.

Entre autres, le Conseil rappelle que la forêt de Saraguay, la plus ancienne de Montréal, est d'une biodiversité exceptionnelle. Au nord du boulevard Gouin, deux domaines anciens sont également protégés ainsi que l'île aux Chats dans la rivière des Prairies. Plusieurs associations et citoyens étaient présents. La présidente du Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay félicita le Conseil pour l'ensemble de son Plan, mais le Comité se pose des questions sur la faible reconnaissance du rôle important de groupes citoyens, depuis 1978, pour la protection de ce site. Aussi, depuis 2010, des citoyens sont membres de comités consultatifs en collaboration avec la Ville de Montréal. Or, plusieurs consensus établis avec soin sont absents du Plan de conservation.

Le président du Conseil a encouragé le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay à inclure ces consensus dans un mémoire, à présenter en audience publique le 25 novembre. Le Comité évoque notamment la mise en valeur du sentier de la biodiversité, l'exclusion de sentiers additionnels dans la forêt intérieure, la priorité à accorder à la forêt intégrale ancienne plutôt qu'à la restauration de champs agricoles moins anciens, et un centre d'interprétation de la nature du Bois-de-Saraguay à aménager dans un bâtiment ancien au nord du boulevard Gouin.

Google plus LinkedIn Twitter print