Le Canada doit tirer les leçons : Keystone XL échoue le test climatique selon Greenpeace

L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) vient d’annoncer que le pipeline Keystone XL « augmenterait significativement » les émissions de GES. Greenpeace Canada salue cette annonce confirmant ainsi, selon Patrick Bonin, ce que les scientifiques disent depuis longtemps : construire le pipeline Keystone XL augmenterait significativement les émissions de GES et condamnerait l’Amérique du Nord à un avenir fortement polluant. Selon lui, le président Barack Obama possède désormais toutes les preuves nécessaires pour rejeter ce projet une fois pour toutes. A suivre.

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print