SAD, un document à revoir

Pour le Sierra Club Québec, « les délais entre les consultations et le dépôt du Schéma final sont à peine quelques jours, alors nous trouvons que cela est beaucoup trop court pour rendre justice aux interventions des intervenants. Le Schéma manque de la vision. Des enjeux comme l'étalement urbain, le transport actif et l'économie verte sont presque sinon entièrement absents. Nous encourageons la hausse des cibles de 6% à 8% par rapport à la surface des espaces naturels protégés, mais nous sommes déçus du manque de précision sur comment ces cibles vont être atteints. Nous proposons qu'une unité soit montée au sein de l'administration publique ayant comme objectif d'acquérir et protéger un superficie précis de terrains naturels et disposant de tous les ressources humains, ressources financiers, expertise et moyens législatifs pour atteindre ces cibles. Nous demandons que la Politique de protection de mise en valeur des milieux naturels, qui a été adopté en 2014, pour une période de 10 ans, soit renouvelée et que les groupes et organismes concernés soient invités à y contribuer tôt dans le processus».

La Coalition verte souligne que « bien que le projet de SAD de Montréal reconnaît la nécessité de protéger notre patrimoine naturel et représente une amélioration à cet égard sur la version existante du plan, il ne va pas assez loin dans ses objectifs et n'a pas une indication claire de comment ils doivent être atteints. Si l'agglomération est d'être une entité véritablement durable donnant la direction forte à la CMM, ces lacunes doivent être traitées dans la version finale du plan. La Coalition verte propose notamment les modifications suivantes au Plan : d’augmenter de la cible de protection d'un plan de mise en œuvre claire, d’inclure la restauration et renaturalisation, d’intégrer les corridors verts, d’améliorer l'accès aux zones naturelles, ou encore de revitaliser la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels avec un budget adéquat».

​Les Amis ​du Parc Meadowbrook ont présenté leur mémoire à la Commission le 12 Novembre dans lequel ils demandent d’apporter les trois changements suivants au Schéma d’aménagement: 1) que la désignation de la partie Lachine de Meadowbrook soit changée à recréation, plutôt que résidentiel; 2) que les reculs de sécurité soient appliquées autour des voies ferrées et les gares de triage telles que celles entourant Meadowbrook, et tel que requis par résolutions unanimes du conseil de la ville et du conseil d’agglomération; et 3) que le Plan Directeur du ParcMeadowbrook soit incorporé dans le Schéma d’aménagement.

Mercredi, le Maire Denis Coderre a annoncé qu'en raison du grand de mémoires reçus, l'adoption du SAD est reportée au Conseil municipal du 26 janvier 2015. Souhaitons que cela soit une bonne nouvelle, dans le sens de permttre de bonifier véritablement et suffisament cet outil important pour l'agglomération.

Pour accéder à tous les mémoires déposés sur le SAD et consulter le mémoire du CRE-Montréal.

Google plus LinkedIn Twitter print