Les retombées économiques d’une réduction de la consommation de pétrole au Québec, une étude du RNCREQ

Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) a dévoilé une première étude portant sur les bénéfices économiques d’une réduction de la consommation de pétrole. L’étude révèle que le Québec, s’il réduisait de 12 % sa consommation de pétrole d’ici six ans dans le secteur des transports routiers, améliorerait significativement le solde de sa balance commerciale. En effet, c’est 20 milliards de dollars en six ans qui, au lieu d’être envoyés à l’extérieur du Québec, stimuleraient l’économie d’ici, le développement régional, de même que la création d’emplois. Le RNCREQ estime d’ailleurs à plus de 130 000 les emplois directs et indirects. En transformant leurs habitudes de consommation, les ménages québécois pourraient de leur côté réaliser des économies de 2 000 $ à 4 000 $ par année, soit suffisamment pour presque doubler le budget qu’ils accordent aux loisirs.

Pour consulter l'intégralité de l’étude  sur la page web de Par notre propre énergie.

Google plus LinkedIn Twitter print