Activités pétrolières et gazières dans le golfe du Saint-Laurent : Des groupes et Premières nations exigent un arrêt des activités pétrolières et gazières

Des pêcheurs, environnementalistes, Premières nations et d'autres groupes ont amorcé la Semaine internationale des Océans avec une demande au gouvernement fédéral, Terre-Neuve-et-Labrador, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick et du Québec d’instaurer immédiatement un moratoire sur l'exploration et l’exploitation pétrolière et gazière dans l'ensemble du golfe du Saint-Laurent. Ils ont fait suivre cette demande par un appel à une commission d'examen indépendante pour l’ensemble du golfe, le tout accompagné de consultations publiques approfondies afin d’évaluer si les activités pétrolières et gazières en haute mer devraient être autorisés à procéder dans le golfe.

Tout le monde sait que le Saint-Laurent représente un écosystème exceptionnel mais sera-t-on le protéger suffisamment pour maintenir cette richesse collective ?

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print